Comment savoir si la musique à un volume trop élevé?

Publié par Centres Auditifs Amplifon le 1 avr. 2019 09:00:00

musique-trop élevée-problèmes auditifs

C’est un grand classique ! En circulant à vélo, à pied ou en voiture, nous avons déjà tous mis le volume de la radio ou d’un lecteur MP3 à fond. Une expérience unique et une immersion dans votre musique favorite ? Certainement. Une pratique saine pour les oreilles ? Certainement pas ! Environ 15 à 25 % des jeunes de 15 à 30 ans écoutent leur musique trop fort, systématiquement ! De manière générale, ils ne se rendent pas compte que le volume est trop élevé et que cela représente un risque pour leur audition, avec comme conséquence, d’éventuelles lésions ou problèmes auditifs.

Quels types de problèmes auditifs ?

Les problèmes auditifs sont de différents types. Après avoir été exposés à un volume trop élevé, les auditeurs peuvent subir des bourdonnements ou des sifflements dans les oreilles. Si ces désagréments se prolongent au-delà de 24 heures, il est vivement recommandé de consulter un ORL. Il se peut en effet que vous soyez en proie à de l’acouphène, un son permanent et désagréable qui peut très largement impacter votre qualité de vie quotidienne. Parallèlement, il y a aussi la perte auditive, elle aussi divisée en deux types : temporaire et permanente. Après avoir assisté à un concert où la musique était trop forte, il se peut que vous ayez subi une perte d’acuité auditive temporaire. L’intensité et la durée de l’exposition à un volume trop élevé peuvent induire une évolution de la perte auditive de temporaire à permanente, responsable de désagréments bien plus importants.

À partir de quand le son devient-il dangereux ?

La règle principale en matière de son est l’équation temps-distance-niveau sonore. Plus longtemps vous êtes exposé à une source sonore trop puissante, plus grand est le risque de lésions auditives. Plus vous êtes loin de la source sonore, moins de risque vous courrez. Et plus l’intensité sonore est élevée, plus le risque de lésion est grand.

concert-musique trop élevée-problèmes auditifsLorsque des personnes conversent dans un environnement calme, le niveau sonore auquel elles sont soumises se situe autour de 50 à 60 dB. Dans une pièce bruyante, ce niveau peut atteindre 80 à 85 dB. Vos oreilles peuvent résister huit heures à un niveau de 85 dB. Ici, aussi, une petite règle s’impose : par palier de 3 dB supplémentaires, ce temps d’exposition recommandé est réduit de moitié. En d’autres termes, si vous écoutez de la musique de 88 dB, vous pouvez l’écouter pendant 4 heures, et ainsi de suite. 

Le problème des lecteurs MP3, iPod et autres lecteurs de musique est qu’ils peuvent atteindre 105 dB. Les personnes qui l’ignorent règlent souvent le volume sur la position maximale qui peut occasionner des lésions auditives. Voici un petit truc pour savoir si votre musique est trop forte : si la musique que vous écoutez avec vos écouteurs est encore audible quand vous tendez l’écouteur à bout de bras, la musique est trop forte et les risques de pertes auditives sont réels.

Comment protéger vos oreilles contre les lésions auditives ?

Il existe plusieurs manières de se protéger les oreilles. C’est extrêmement important lors de fêtes, dans des discothèques, lors de festivals et lors de l’écoute de musique avec un casque ou des écouteurs. N’oubliez donc pas de tenir compte des astuces suivantes.

Lorsque vous portez des écouteurs ou un casque, mieux vaut :

  • ne pas dépasser une période d’écoute continue de 60 minutes ;
  • limiter le niveau sonore à un maximum de 80 dB ;
  • ménager un peu de repos pour vos oreilles après ces 60 minutes ;
  • régler une limite de volume de sorte que votre musique ne soit jamais trop forte, et jamais au niveau maximum ;
  • utiliser des écouteurs intra-auriculaires. Ils permettent de bloquer les bruits issus de l’environnement, ce qui crée automatiquement de meilleures conditions d’écoute. protection oreilles-musique élevée

Dans le cadre de concerts et de festivals, mieux vaut :

  • rester éloigné des sources de bruit, comme les systèmes d’annonces vocales et les haut-parleurs ;
  • ménager des moments de repos pour vos oreilles dans un environnement moins bruyant ;
  • porter des protections auditives. Chez Amplifon, nous vous les faisons sur mesure en fonction de vos souhaits et de vos besoins. 

Comment savoir si j’ai des lésions auditives ?

Si vous souffrez de bourdonnements ou sifflements d’oreille pendant plus de 24 heures, il se peut que vous ayez subi des lésions auditives. D’autres symptômes doivent également attirer votre attention : vous devez souvent demander à vos interlocuteurs de répéter, vous augmentez de plus en plus le volume de la télévision, vous éprouvez des difficultés à suivre des conversations dans des environnements bruyants. Dans ces cas, il se peut que vous souffriez de problèmes auditifs. Généralement, les gens qui présentent une perte auditive l’ignorent… C’est la raison pour laquelle, il est important de faire tester votre audition chaque année.

C’est pourquoi Amplifon propose désormais le bilan auditif Amplifon 360, un test auditif révolutionnaire et gratuit qui analyse tous les aspects de votre audition. Réservez ici gratuitement votre rendez-vous en ligne et rejoignez rapidement le centre auditif Amplifon le plus proche de chez vous.

New Call-to-action

Topics: perte d'audition, informatif